MARCHE A THEME LES CLARETTES

22 février 2017 - 18:41

Marche à thème: Le Bouc - dégustation au château Clarettes
6km, dénivelé 60m


Vendredi 10 Février 13:30h devant la mairie, nous nous retrouvons à 26 Buveurs, oh
pardon! je voulais dire marcheurs, pour cette promenade à thème.
Allo! Allo! Charly, qu’est-ce que tu fous? Tout le monde t’attend.. Et en plus je me fais
engueuler. Je vous raconte pas comme il s’est fait chambrer en arrivant, il s’était assoupi
qu’il nous dit, AH ! AH! AH!


Donc départ à 14H :
La marche se passe bien, mais sans grand intérêt touristique ou culturel ; c’est vraiment
une petite marche santé au sens propre du terme. Cependant une joyeuse ambiance et
un entrain particulier émanent de notre groupe (on se demande bien pourquoi?).
Arrivés au Château Clarettes à 15:30h où nous accueillent très gentiment Eric Guilleré
maître de chais et homme orchestre du domaine et Marie- Christine Villard responsable
commerciale du domaine.


Tout le process de vinification, les différents cépages ainsi que les trois terrains différents
sur lesquels pousse la vigne, nous sont expliqués.
Les vignes du château Clarettes (11 hectares) ont été rachetées par trois principaux
investisseurs (et amis) deux Finlandais et un norvégien (si je ne fais pas d’erreur), tous
trois amoureux de notre belle région et de nos vins, et nous de les comprendre (un ange
passe).


Nous avons profité de cette visite pour remettre notre premier «diplôme» de membre
honoraire de notre association au château Clarettes. En effet, les propriétaires et
responsables partagent avec nous (...et d’autres heureusement!) les valeurs de respect
de la nature et de la protection environnementale,en accordant ainsi aux membres de
Leï Caminaïre Pescadou le libre accès aux berges du (haut) Réal, (sa source) sur les
800M de berges, afin de rendre toute sa splendeur et sa vitalité à ce petit cours d’eau .
C’est un projet de longue haleine qui devrait nous occuper plusieurs années. A terme une
promenade le long du Réal et des vignes serait ouverte au public et pourrait rejoindre le
projet de la mairie, c’est à dire une promenade de la source à sa confluence avec
l’Argens, soit environ 6/8 km aller à vu de nez. La ripisylve, et la vie aquatique seront
protégées et mises en valeur.
La source du Réal (sur ces 800 m avant le première cascade) deviendra une réserve
halieutique d’alevins typiques de ces cours d’eaux.


Nous passons au moment crucial que tout le monde attendait : la dégustation des vins
soit 2 blancs, 2 rosés et 3 rouges. Certains en profitèrent pour faire quelques emplettes.
Pour beaucoup ce fut une découverte, comme quoi nul n’est prophète dans son pays.


Cette première visite n’est certainement pas la dernière...


Pascal BRUX

Commentaires